Rechercher
  • jackiebhamilton

Avons-nous le courage d'être heureux



Nous avons souvent la complainte facile pour relever tout ce qui ne fonctionne pas dans notre vie. Nous semblons donc avoir une bonne connaissance de tout ce qui fait défaut et de tout ce qui manque pour que nous soyons pleinement satisfaits, mais avons-nous le courage de faire ce qu'il faut pour changer les choses? Là est la question.


Nous connaissons tous la fameuse expression « Aide-toi; le ciel t'aidera » et celle-ci prend véritablement son sens dans un contexte où chaque jour pèse lourd sur notre moral parce que nous sommes coincés dans des conditions qui nous empêchent de goûter au bonheur.


Si nous sommes incapables de faire le moindre effort pour modifier, par exemple, un comportement ou instaurer une habitude plus constructive, comment espérons-nous voir les choses évoluer dans le sens où nous le voudrions?


Bien sûr que les miracles existent et que la vie, parfois, peut nous surprendre favorablement, mais, la plupart du temps, ces choses arrivent parce qu'il existe en nous une pointe de désir de s'en sortir qui grandit un peu plus à chaque jour.


N'oublions pas que la misère se nourrit des pensées négatives et des comportements défavorables tels la procrastination, la paresse, le manque de confiance, l'apitoiement sur soi, etc.


Si nous trouvons qu'il y a trop de choses à changer et à gérer, nous n'avons toutefois pas d'excuse pour nous y prendre autrement et régler un problème à la fois. Ce faisant, nous montrerons à l'Univers notre bonne foi. Autrement, c'est comme si nous nous complaisions dans nos malaises et dans nos inconforts.


Tout le monde peut changer puisque nous sommes, au départ, les créateurs de notre vie. La différence entre ceux qui parviennent à voir la lumière au bout du tunnel et ceux qui resteront toujours dans la noirceur est le degré de volonté que chacun est prêt à mettre pour provoquer le changement.


Tout cela a l'air bien facile, vous me direz, mais, oui, ça l'est d'une certaine façon. Déjà, il faut changer sa pensée qui dit que la tâche sera ardue en la remplaçant par une phrase du genre : « Je sais que je peux y arriver et je n'abandonnerai pas. »


N'oublions pas que notre corps, notre environnement, obéit aux ordres de notre mental. Alors faisons en sorte, dès aujourd'hui, de donner les bonnes directives à celui-ci pour, ainsi, donner une meilleure direction à notre vie.

Profitez de la fin de l'été pour faire la lecture de mon tout dernier livre La promesse d'une vie meilleure. Commandez en ligne en toute sécurité (version numérique disponible pour l'Europe).


141 vues

Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com