Rechercher
  • jackiebhamilton

Débuter chaque journée sur un canevas vierge


Je suis d'avis que ce qui nous rend le plus malheureux dans la vie, ce sont toutes ces idées, ces pensées, ces croyances, ces souvenirs, ces désirs, ces regrets, ces remords... qui se font la bataille dans notre boîte crânienne pour avoir la toute première place et ainsi nous dicter comment nous devons nous sentir et, par surcroît, comment nous devons agir.


Imaginez un instant, vous réveiller le matin avec la tête vide, sans aucune information perturbatrice. Ça ne serait pas merveilleux, n'est-ce pas?


Imaginez un instant, vivre en étant débarrassés de tout ce qui vous tracasse dans le moment et ne ressentir qu'un réel bien-être, celui de l'air qui remplit vos poumons, qui vous caresse la peau.


Tomber dans un état neutre, c'est-à-dire un état de non-agression et de non-résistance comme si vous deveniez, tout à coup, aussi légers qu'une plume d'oisillon qui glisse doucement du nid pour rejoindre le sol.


Faire le vide de tout ce qui nous fait du tort


Tout ceci serait possible si seulement nous arrivions à débuter chaque journée sur un canevas vierge, c'est-à-dire un plan de travail qui n'est pas déjà souillé par les mille et uns jugements que nous portons sur nous-mêmes et sur les autres. Sans parler des situations que nous condamnons ou méprisons, tout cela parce que nous avons probablement trop pensé, trop analysé la chose, déformant celle-ci encore et encore jusqu'à ce qu'elle devienne une vérité hideuse.


Il est peut-être utopique de penser arriver à repartir chaque journée en ayant fait le vide la veille de tout ce qui nous fait du tort, mais j'ai envie d'y croire et d'essayer parce que ça vaut le coup. Ça vaut le coup d'être davantage heureux; ça vaut le coup de vivre dans l'harmonie.



388 vues1 commentaire

Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com