Rechercher
  • jackiebhamilton

Et si nous étions déjà heureux



Il m’arrive à l’occasion d’avoir cette prise de conscience importante qui, malheureusement, repart aussi vite qu’elle est venue : Je suis incroyablement choyée.


Je possède la santé. J’ai le privilège d’être une maman. J’aime ce que je suis (ce qui n’est pas rien). J’adore ce que je fais. Les gens qui gravitent autour de moi sont de bonnes personnes. J’ai tout ce qu’il faut pour assurer ma sécurité et mon confort.


Le problème est que je reconnais cérébralement toutes ces choses, mais, comme tout le monde, j’oublie. Je retombe rapidement dans l’analyse de ce qui ne va pas exactement comme je le voudrais ou dans la recherche de ce qui pourrait davantage me rendre heureuse. Du coup, tous mes acquis disparaissent. Je ne vois que le vide, que le manque alors que, pourtant, je suis déjà foncièrement heureuse.


J’ai l’impression que notre esprit cherche constamment à fuir la réalité de ce que nous vivons de beau et de bon alors que, toutefois, il perçoit parfaitement tout ce qui ne fait pas notre affaire.


En un mot, nous sommes coincés dans une sorte de rêve qui nous empêche d’être totalement conscients et satisfaits de TOUT ce que la Vie est DÉJÀ EN TRAIN de nous apporter.


Si seulement nous arrivions à ressentir, à chacune de nos respirations, à quel point nous sommes privilégiés, à quel point nous possédons déjà plusieurs de ces choses qui, souvent, font l’envie des autres.


Mais il est dans notre nature d’être constamment insatisfaits, de toujours verser vers le jugement au lieu de l’acceptation. Du coup, il y a tous ces instants de bonheur qui sont gaspillés parce que, pendant qu’ils passent, nous regardons ailleurs. Nous cherchons autre chose.


À ce jour, la seule façon que j’ai trouvée de me ramener dans la gratitude, dans l’appréciation de ce que je suis en train de vivre est de dresser quotidiennement (physiquement ou mentalement) une liste dans laquelle je nomme tout ce que je considère comme étant de la chance ou une bénédiction dans ma vie.


Ça n’est pas une tâche; c’est littéralement un cadeau que je me fais car, au fur et à mesure, que ces bonheurs non perçus et non reconnus sont ramenés à ma conscience, ils deviennent des points d’attraction pour attirer davantage de belles et bonnes choses.


Je vous mets au défi de dresser votre liste pendant un certain temps et je vous parie que vous sentirez l’énergie changer parce que vous deviendrez désormais conscients de toute la chance que vous avez déjà.


137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout