Rechercher
  • jackiebhamilton

Et si toute cette histoire n’était qu’un simple exercice d’évacuation?

Le sujet dont il sera question ici n'a pas pour but de nous diviser davantage. Il ne s'agit que d'une réflexion que je me fais à moi-même et que je désire partager avec vous.



Vous savez, tout le monde a son opinion personnelle sur ce qui se passe présentement. Il y a ceux qui endossent le point de vue de la masse - qui est actuellement alimenté par ce que nos gouvernements et médias veulent bien partager - et ceux qui ont décidé d’aller voir un peu plus loin ce qu’il en est réellement.

Pour tout de suite, c’est zéro à zéro. Aucun des clans ne se démarque réellement et j’ai bien l’impression que ça va rester match nul jusqu’à la fin ou qu’on va réussir à nous endormir au gaz.

En attendant, nous sommes en droit de vouloir prendre un peu de recul et de nous poser certaines questions. Surtout à la lumière de certains renseignements qui émergent sur YouTube et qui sont retirés dans les heures qui suivent par la plateforme elle-même… Ce simple geste en dit long sur ce qui se passe dans les coulisses.

J’ai d’ailleurs envie de faire un test pour voir si la vidéo que je joins ici va survivre plus que quelques heures. Elle n’est plus hébergée sur YouTube parce que trop de fois retirée alors le site Internet qui permet sa diffusion présentement sera-t-il mis down pour empêcher son visonnement?

Sinon, victoire! Du moins, pour la liberté d’expression…

Parés pour un possible incendie

Je me suis réveillée cette semaine avec cette drôle d’idée que nous étions tous en train de faire une sorte de pratique d’incendie. Vous savez, un exercice d’évacuation… Et je dois dire que plus la matinée avançait, plus je trouvais que mon idée n’était pas bête du tout.

Si on se dit les vraies affaires sans avoir peur de se faire lyncher, il faut avouer que ce qu’on retiendra, une fois tout ceci terminé, c’est que l’humanité vient de prouver qu’elle peut être très écoutante, docile même et, sans contredit, manipulable…

Sincèrement, je n’aurais jamais pensé que tous les peuples du monde – qui ne s’entendent jamais sur tous les autres dangers potentiels qui menacent notre planète – arrivent tous à être d’accord sur le fait qu’il faut « rester chez soi ». C’est carrément surréaliste!

Ça n’est pas comme si les bombes tombaient du ciel et que les balles des mitraillettes nous frôlaient la tête! On parle ici d’un virus similaire à une grippe qui, comme toutes les grippes apparemment, représente un danger pour certaines personnes à risques. Et rappelons ici... un virus qui, comparé aux épidémies vécues au cours de l’histoire, n’aura jamais sa place sur le podium en tant que grande menace pour l’humanité.

Je vais vous dire, moi, ce qui me fait peur. Ça n’est pas d’attraper le COVID. Ça n’est pas non plus qu’il y ait un réel complot derrière tout cela. C’est de réaliser à quel point il est devenu facile de faire croire ce qu’on veut à des millions d’êtres humains, suffit d’avoir l’arme la plus pernicieuse qui soit : l’accès à l’information.

Si tout ceci était arrivé avant que les télécommunications n’existent, nous n’y aurions vu que du feu. Mais c’est cette sacrée fichue information qui circule plus vite que la vitesse de la lumière qui, un jour, courra peut-être à notre perte.

C’est pourquoi je nous invite tous à être un peu plus alertes et avisés afin de ne pas perdre notre sens du discernement qui, sans contredit, est notre plus grand allié pour nous aider à survivre dans un monde où on voudra, toujours et encore, nous faire croire n’importe quoi.


En terminant, je ne dis pas que le virus n'existe pas; je dis qu'il n'y avait pas matière à faire arrêter la Terre de respirer. Nous sommes donc en droit de nous demander : Quel est le réel objectif derrière cet exercice d'évacuation?

0 vue

Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com