Rechercher
  • jackiebhamilton

Partir à la rencontre de ses hontes


Aujourd'hui, j'ai une invitation bien spéciale à vous faire : Celle de prendre un moment seuls en silence pour faire l'inventaire de toutes vos hontes.


Quand je dis TOUTES, je parle de retourner en arrière, aussi loin que possible, et de simplement ramener à votre mémoire toutes les situations que vous avez vécues et pour lesquelles vous avez éprouvé... de la honte.


Vous n'avez surtout pas à essayer de comprendre pourquoi vous avez ressenti ce que vous avez ressenti. Là n'est pas le but de l'exercice. En fait, ce rendez-vous avec vous-mêmes est une occasion d'être totalement honnêtes et sincères, tout en restant dans le non-jugement. De toute façon, il n'y a personne pour vous regarder et personne pour vous pointer.


L'objectif visé par ce moment d'intimité est de faire remonter à la surface toutes les épisodes de vie où vous avez vécu de l'embarras, de la gêne, de l'humiliation... Toutes ces fois où vous vous êtes sentis rabaissés, diminués, rejetés, bafoués...


Pourquoi ramener tout ceci à la conscience, vous allez me dire? Parce que tout ce qu'on refoule, démentit ou nie - même si ça ne paraît pas à l'oeil - gronde en permanence au fond de nos entrailles et nous empêche d'être totalement libres. D'être totalement nous-mêmes.


Je viens tout juste de terminer l'exercice et c'est parce que j'ai véritablement ressenti un soulagement que l'idée de vous inviter à faire de même m'est venue à l'esprit.


Évidemment, j'ai éprouvé une certaine appréhension par rapport à certains souvenirs, ce qui confirme qu'il y a encore certaines choses que je refuse de voir avec clarté ou que je ne me suis pas pardonnée. Cela m'indique qu'il est souhaitable que je refasse l'exercice, et ce, jusqu'à ce qu'il s'installe un plus grand sentiment de paix.


Je vous partage ici quelques mises en situation, histoire de vous aider à aller à la rencontre de vos hontes :


  • Rappelez-vous les moments de rejet (en famille, à l'école, au travail, en société).

  • Rappelez-vous vos comportements peu louables : mensonges, vols, tricheries, tromperies, médisance, jugements rapides et faciles, etc.

  • Rappelez-vous vos faiblesses : procrastination, manque d'affirmation, manque de courage, manque de détermination, etc.

  • Rappelez-vous vos excès de toutes sortes.

  • Rappelez-vous le mal que vous avez permis qu'on vous fasse.

  • Rappelez-vous vos rêves et vos buts qui n'ont jamais décollé ou qui ont crashé en cours de route.

  • Rappelez-vous vos ambitions et vos fiertés qui ont été dénigrées et ridiculisées.

  • Rappelez-vous les promesses que vous n'avez pas tenues. Les engagements que vous avez abandonnés. La confiance que vous avez trahie.

En vérité, la honte se mêle souvent à la colère, à la tristesse, à la déception... C'est pourquoi il est important de la regarder tout de suite en pleine face pour éviter qu'elle n'aille se cacher tout au fond et, ainsi, prenne encore plus de place.


182 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout