Rechercher
  • jackiebhamilton

Véritables épreuves ou création de notre esprit


Je vais probablement vous surprendre aujourd'hui, mais, parmi les choses que j'ai réalisées au cours de ma vie, en voici une importante : Il y a les vraies épreuves et il y a celles que l'on invente ou que l'on alimente.


En tant qu'ancienne adepte du "ô pauvre de moi ", je peux affirmer que ma vie s'en serait trouvée doublement allégée si j'avais compris ce que je sais désormais.


Nous ne devons pas avoir peur de remettre en question nos "épreuves" et de valider si celles-ci méritent vraiment d'en porter le titre. Pour ce faire, voici les épreuves les plus courantes et qui, à mon sens, devraient être catégorisées différemment.


  • Il y a les épreuves qui sont issues d'une situation parfois presqu'anodine et que nous montons en épingle pour en faire un drame.

  • Il y a les épreuves qui ne voudraient que temporairement passer dans notre vie et que nous retenons à force de ressentiment et de refus de pardonner.

  • Il y a les épreuves qui créent une déchirure parce qu'elles réveillent en nous une blessure intérieure que nous refusons d'adresser.

  • Il y a les épreuves auxquelles nous nous accrochons pour nous donner de l'importance, pour attirer l'attention, pour arriver à ressentir un peu d'amour.


Il y a les vraies épreuves et il y a celles que l'on invente ou que l'on alimente.


À chaque fois que nous sommes jetés à terre par une situation, remettons en question la gravité de celle-ci en nous posant la question suivante « Est-ce si important finalement? ».


Et choisissons avec le discernement de l'esprit et du coeur ce contre quoi nous voulons réellement nous battre ou en débattre. Notre vie s'en trouvera énormément améliorée.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout