Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

Je laisse la place à du neuf

Je réalise que nous sommes souvent réticents à changer certains comportements ou attitudes même si nous savons pourtant que ceux-ci sont la cause de plusieurs de nos déboires et échecs.  Que ce soit par crainte ou par manque de volonté, ces irritants avec lesquels nous devons composer au quotidien freinent nos possibilités de voir les conditions de notre vie s’améliorer.

Pourquoi ne pas faire le grand-ménage dans tout ce qui nous ralentit, dans tout ce qui nous paralyse sur place?  Pourquoi ne pas passer l’aspirateur sur toutes ces vieilles poussières que nous avons accumulées depuis des années?  Je parle ici de nos blessures, nos remords, nos déceptions, nos frustrations…  Mais je parle aussi de la culpabilité que nous avons d’avoir fait ou de ne pas avoir fait quelque chose.  Nous devons apprendre à pardonner aux autres mais, surtout, à nous pardonner à nous-mêmes. 

 

Pour pouvoir y arriver, il faut d’abord être honnête avec soi et se poser les bonnes (les vraies) questions.  Selon les circonstances du moment, est-ce que nous aurions pu faire autrement?  Est-ce que nous pensons que les autres auraient agi différemment?  Il ne faut pas oublier que chacun fait du mieux qu’il peut avec ce qu’il a.  Les erreurs doivent servir de tremplin pour se projeter vers l’avant, pour évoluer.  Si nous refusons de transformer nos mauvaises expériences en quelque chose de plus positif, la leçon n’aura malheureusement pas été entendue et assimilée et l’histoire risque de se répéter.

 

Faisons aussi la même démarche avec ceux à qui nous en voulons à mort.  Prenons le temps de nous mettre dans les souliers de ces personnes en considérant tous les éléments à partir du point de vue de chacun.   Il ne faut pas oublier que, parfois, nous avons besoin de continuer à haïr quelqu’un parce que nous ne voulons pas lui céder notre pouvoir.  Mais, en fait, c’est en nourrissant de la rancœur contre une personne que nous lui cédons notre force, notre fierté et notre dignité. 

 

Pardonner, c’est marcher la tête haute et se libérer de ses chaînes.  Si nous faisons le choix de continuer à crouler sous la honte ou à avancer dans la colère, nous permettons aux conditions qui nous ont tant fait souffrir de se perpétuer.   

 

Passons la moppe sur tous ces conflits et batailles d’ego!  Nettoyons notre miroir afin de voir plus clairement les comportements, attitudes et habitudes qu’il serait souhaitable de changer!  Même chose pour le regard que nous portons sur les autres et sur les situations…  Veillons à ce que l’interprétation que nous ferons des circonstances soit désormais la plus juste possible.

 

Il est temps pour nous d’ouvrir grand nos portes et fenêtres afin de laisser entrer l’air pur et vivifiant que les changements savent si bien apporter dans notre vie.

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square