Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

D'ordinaire à formateur

 

Le congé se termine et je pourrais utiliser le terme « ordinaire » pour le décrire, mais je CHOISIS plutôt de dire qu'il a été formateur. 

 

Rien n'arrive pour rien et ce qui nous arrive ou ne nous arrive pas n'a rien à voir avec les autres et cela, croyez-moi, je l'ai compris depuis longtemps.

 

Oui, les activités auxquelles j'ai participé ont plutôt été décevantes. 

 

Non, je n'ai pas fait tout ce que je m'étais promis de faire et que j'avais précieusement noté sur une feuille.  En fait, j'ai toujours cette fâcheuse manie de vouloir régler le sort du monde durant la période des vacances.

 

Et, oui, c'est un peu choquant de passer une semaine entière avec une boîte de Kleenex dans les mains et deux ou trois doudous sur les épaules pour arriver à se réchauffer.

 

 

Ça ne prend qu’une pensée qui s’incruste pour briser tout l’équilibre

 

Lorsque je réfléchis à tout ceci et que je me reporte au tout début des vacances, je réalise que j’entreprenais déjà celles-ci avec une petite graine de frustration et d’insatisfaction. 

 

Évidemment, je pourrais trouver mille et une raisons pour me déculpabiliser en disant, par exemple, que j’étais probablement juste trop stressée ou fatiguée…  Mais non, il y avait véritablement quelque chose qui me chicotait et qui était continuellement dans mes pensées et cette petite graine n’a fait que ce pourquoi elle était programmée.  Elle m’a plongée dans un état de totale confusion avec, comme résultat, une incapacité à faire ce que je m’étais promis de faire ou à vivre pleinement les activités auxquelles j’étais invitée à participer.   

 

Alors, pour m’aider à mieux gérer toute cette confusion, quoi de plus salvateur qu’un rhume qui vient me donner le prétexte parfait pour ne plus avoir à revivre une autre activité décevante et qui me déculpabilise de ne pas avoir à faire ce qui se trouve sur ma fameuse liste.

 

Pendant que je mouche aux trois secondes et que je suis à chercher quelle pièce de vêtement arriverait à mieux me tenir au chaud, je donne un break à mon cerveau et, surtout, à toutes ces émotions d’insatisfaction qui, je l’avoue, n’étaient pas les bienvenues puisque je suis toujours de nature très optimiste.

 

 

Tout ce que notre corps fait, il le fait pour nous aider

 

Ainsi, ce rhume n’est apparu que pour m’aider à retrouver un peu d’harmonie et de focus.  Car il est vrai qu’il m’a libérée de mes pensées tourmentées.  Il m’a obligée à porter mon attention ailleurs et j’ai enfin pu m’éloigner assez longtemps de ce qui me préoccupait pour mieux voir et comprendre certaines choses.  Tout à fait fascinant quand on y pense. 

 

Mon congé a aussi permis de mettre en lumière certaines problématiques que je me refusais de voir.  Problématiques que je fuis depuis trop longtemps et qui seront à l'ordre du jour en 2017. 

 

Il est donc approprié de dire que, finalement, ce congé des fêtes aura été des plus formateurs, même s’il me laisse avec un look de déterrée.  (Sourire)

 

Note :  Il existe un livre étonnant qui aide à mieux comprendre tous ces malaises et maladies que nous vivons.  Il s’agit du Grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel, disponible en librairie.

 

 

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square