Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

Le jour où j’ai commencé à m’aimer, je n’ai plus eu besoin de plaire aux autres

 

Nous recherchons tous l’amour et tous les moyens sont bons pour l’obtenir.  Certains y arrivent en se faisant un devoir d’être parfaits en tout, ce qui est extrêmement épuisant à la longue.  Les autres ont compris qu’il était un peu moins contraignant d’utiliser les bonnes vieilles tactiques de séduction. 

 

Peu importe quelle méthode nous avons utilisé par le passé ou utilisons toujours, reste que toutes nous éloignent de la chance que nous avons de réellement découvrir qui nous sommes. 

 

 

Le chemin de la perfection

 

Pour ma part, je suis une ancienne perfectionniste.  Ainsi, pendant de nombreuses années, j’ai travaillé fort pour correspondre à ce à quoi on s’attendait de moi.  Et même si j’ai parfois eu l’impression que j’étais acceptée et appréciée, je suis certaine que ce n’était pas toujours le cas car comment aurais-je pu recevoir des autres ce que je refusais de me donner à moi-même?

 

 

Le chemin de la séduction

 

Le chemin de la séduction demande à ceux qui l'empruntent de posséder et de fournir une dose d’énergie énorme puisque chaque contact est initié et vécu dans le seul but de plaire, de gagner un peu d’amour.  Parfois nous en sortons gagnants; parfois nous en sortons perdants. 

 

 

Quand on ne s’aime pas vraiment

 

Quand on ne s’aime pas vraiment, ce qu’on dégage, c’est le doute, l’inconfort, la confusion et la peur.  Avant même d’ouvrir la bouche pour nous exprimer, nous avons déjà transmis toutes ces informations à notre interlocuteur.

 

Quand on ne s’aime pas vraiment, on voit souvent l’autre comme un rivale ou comme quelqu’un qu’on doit absolument conquérir.  Il nous le faut dans notre camp.  C’est important.  Question de survie.

 

Quand on ne s’aime pas vraiment, le rejet et l’indifférence sont vécus à la puissance au carré.  Tout prend des proportions irréelles.  En fait, c’est la blessure qui veut se faire entendre.

 

 

Quand on apprend à mieux s’aimer

 

Quand on apprend à mieux s’aimer, on devient la personne la plus importante qui soit.  Et c’est en nous attribuant cette place de choix que nous deviendrons de meilleurs conjoints, de meilleurs parents et de meilleurs amis...  Tout simplement parce que nous comblons désormais une grande partie de nos besoins d’amour et d’attention.  Nous devenons l’oreille attentive ou la parole réconfortante qui fait du bien.

 

Quand on apprend à mieux s’aimer, on n’a plus autant besoin de plaire aux autres et c’est à partir de ce moment qu’on arrête de se trahir.

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square