Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

Ne fréquentons que les points d'eau qui nourrissent notre esprit

 

La semaine dernière a été une semaine de grands questionnements, mais aussi de belles réponses qui m'ont été livrées de façon tellement évidente qu'une lettre par la poste n'aurait pas pu faire mieux.

Un des messages reçus provenait d'un jeu de cartes de sagesse hawaïenne que je possède et que j'utilise à l'occasion.  
La carte disait ceci :  Le héron à couronne noire vagabonde dans les basses terres alors qu'il vit dans les hauteurs.  Il n'est pas au bon endroit pour pêcher.  Vous êtes au mauvais endroit et au mauvais moment.  Plutôt que de pêcher dans des endroits qui affaiblissent votre esprit, ne fréquentez que les points d'eau qui le nourrissent.

 

Cela m'a énormément émue car je savais trop bien à quel point c'était vrai.  J'étais émue et, en même temps, traversée par une paix intérieure profonde car mon cerveau n'avait plus besoin de chercher à comprendre.  La réponse à mes sentiments confus était là et elle était parfaite.

 

En fait, j'étais ce héron à couronne noire qui s'acharne à pêcher là où il ne devrait pas.  Le message ne pouvait être plus clair et je ne pouvais être plus inspirée.

 

Trouver les sources qui nous affaiblissent

Évidemment, le facteur avait d'autres missives pour moi dans son sac à courrier.  Les jours qui ont suivi, on m'a amenée à réaliser qu'elles étaient ces fameuses basses terres dans lesquelles je vagabonde et desquelles je dois m'éloigner puisque, non seulement, elles affaiblissent mon esprit, mais également mon énergie vitale.  

 

Je me retrouve donc confrontée à deux choix :

  • M'éloigner de ces sources qui me drainent vers le bas.

  • Ou redéfinir mon rôle par rapport à celles-ci et apprendre à les recevoir et à les percevoir différemment.

 

Je dois dire que le défi m'intéresse assez.  Ceux qui me connaissent savent à quel point je ne choisis pas toujours la route la plus facile, suffit qu'il y en ait une encore plus formatrice.
 

Je pense, toutefois, que je vais probablement opter pour un mélange des deux.  Cela me semble être un choix avisé.  Ce faisant, je m'ouvre à la possibilité de mieux comprendre ce qu'il en est exactement et, par la même occasion, de mieux me comprendre.

Je nous invite tous à prendre quelques instants pour réfléchir à tout ce qui, de façon quotidienne, nous alourdit le coeur et pollue notre esprit.  Sommes-nous aussi en train de pêcher au mauvais endroit?  


Dans mon cas, une chose est sûre, j'ai bien l'intention de retrouver ma place dans les hauteurs car il n'y a rien de plus important pour moi que de nourrir mon esprit.

 


 

 

 


 

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square