Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

Le regard de la méfiance

 

Chaque fois que nous entreprenons une nouvelle relation avec une personne, notre jugement par rapport à cette dernière est toujours influencé par tout ce que nous avons vécu avec les gens que nous avons connus avant.

 

La règle s'applique dans tous les cas, que ce soit en amitié, en amour ou en affaires.  Si nous avons eu la malchance de tomber sur une personne qui a trahi notre confiance ou qui nous en a fait vivre de toutes les couleurs, nous aurons tendance à craindre et à essayer de détecter ce comportement dérangeant chez le nouvel individu. 

 

Mais qui cherche trouve...  Cela ne signifie pas que l'objet de notre méfiance est fondé et que nous en aurons la confirmation, mais plutôt que notre perception de la réalité nous fera probablement en venir à de fausses conclusions.  Au fond, nous voyons à travers les yeux de notre blessure et notre vision en est tout simplement déformée. 

 

Ainsi, si nous avons été aux prises avec un menteur, nous questionnerons tous les faits et gestes de ce nouvel ami ou partenaire.  Si nous avons souffert de dénigrement, nous interpréterons toutes ses remarques comme des façons de nous rabaisser.  Si nous avons été trompés, nous deviendrons anormalement jaloux…  Et ainsi de suite.

 

Impossible de bâtir à partir de matériaux endommagés

 

Nous avons sûrement raison de nous sentir comme nous nous sentons.  Et raison de réagir comme nous le faisons… jusqu’à un certain point.  Si nous voulons que le scénario cesse de se répéter, nous devons faire l’effort de fermer la porte sur tout ce qui s’est passé AVANT pour nous concentrer sur ce qui se passe MAINTENANT.

 

Bien que nous soyons tous assez identiques dans nos façons de penser et de réagir, il reste que nous sommes aussi énormément différents de par les expériences que nous avons vécues et notre cheminement personnel.  Apprenons à donner une chance au coureur en lui permettant de nous montrer ce qu’il est réellement et non pas ce que nous craignons qu’il soit. 

 

Il est impossible de bâtir une relation saine, qu’elle soit d’affaires, d’amour ou d’amitié, si en partant nous utilisons des matériaux endommagés, c’est-à-dire si d’emblée nous condamnons l’autre pour des choses qu’il n’a probablement jamais faites et ne fera jamais.

 

Mieux se comprendre pour mieux comprendre l’autre

 

La personne la mieux placée pour ramener les choses dans leur perspective, c’est nous.  Il est donc important que nous apprenions à nous demander si le regard que nous portons sur certaines situations ne serait pas déformé par une quelconque frustration passée ou une crainte à venir.

 

Si c’est le cas, c’est à nous qu’il revient de faire ce qu’il faut pour mieux gérer la situation.  Ce n’est pas à l’autre de changer son comportement pour éviter de nous faire ruer dans les brancards ou pour acheter la paix.  De toute façon, cela ne serait nullement aidant.  Ni pour l’un ni pour l’autre.  Ce ne serait que mettre un bandage sur une blessure qui, au fond, ne demande qu’à être guérie.

 

Tout ce qui nous rend méfiants a besoin d’être adressé et, heureusement, la vie fait souvent bien les choses en plaçant sur notre route les personnes idéales pour nous faire travailler ceci. 

 

Si nous acceptons de voir les situations comme une belle occasion de grandir, celles-ci ne seront plus jamais perçues comme des agressions, mais plutôt comme des bénédictions.

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square