Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

Parcelles de sagesse numéros 3 et 4

 

(3)

SI ON NE VIT PAS SOI-MÊME CE QUE L'ON ENSEIGNE, PEU IMPORTE CE QUE L'ON DIT, IL NE FAUT S'ATTENDRE À RIEN D'AUTRE QU'UN MAL DE GORGE

 

Sages paroles qui ne sont pas de moi, mais d'un certain Hevenesi, et qui m'inspirent cette réflexion.

 

En tant que personne qui fait dans la croissance personnelle, je ne vous dis pas le nombre de fois où on m'a dit : « Mets donc en pratique ce que tu enseignes. » Comme si le fait de nourrir le désir de devenir un meilleur être humain m'obligeait à atteindre un niveau de perfection dont tout le monde est dispensé...

 

NON, je n'arrive pas à constamment tout mettre en pratique ce que je prêche, mais OUI, je m'en fais toutefois un devoir et une préoccupation constante. Et c'est peut-être là ce qui, j'espère, me distingue car si c'était si facile d'être parfait, nous ne passerions pas notre vie à essayer de mieux nous comprendre et à aspirer à mieux comprendre les autres.

 

Pour ma part, de me rapprocher de la perfection est un défi qui me remplit le coeur de joie car chaque fois que je réussis à défaire un noeud, j'ai l'impression de me débarrasser d'une lourdeur qui m'empêchait d'avancer. Et, même dans mes échecs, je ne peux qu'être fière parce que je suis consciente que, faute d'avoir réussi, j'ai au moins essayé.

 

Depuis toute petite, je porte en moi cette volonté de changer et d'évoluer.  Enfant, j'aspirais à devenir une « bonne personne » parce qu'on m'avait fait croire que je n'en étais pas une. Ma définition : Ne jamais juger qui que ce soit, aimer et accepter tout le monde, et ce, au détriment de ce que je suis.

 

Aujourd'hui, je réalise qu'il n'y a rien de louable à demander à quelqu'un de s'effacer, à l'obliger à nier sa nature qui en est une de dualité. J'ai donc révisé ma définition et ça pourrait se résumer par « être authentiques », tout simplement. Et cela demande aussi d'être capables d'accepter que certaines situations ou certaines personnes ne cadrent pas avec ce que nous sommes et il faut, par conséquent, apprendre à les laisser s'éloigner.

 

Non, je ne mets pas en pratique tout ce que j'enseigne, mais une grande partie de ce que j'enseigne vient de mon vécu, de mes erreurs, de mes questionnements et de mon désir ardent de mieux comprendre l'être humain car, je le crois fermement, je suis une chercheuse de vérité.

 

(4)

LE VRAI AMOUR

 

Quelqu'un m'a écrit pour me demander ce qu'est le vrai amour. Bonne question...

 

Pour y répondre, je dois me tourner vers cette image d'amour idéale que nous entretenons et qui, souvent, nous nuit puisque nous comparons et sommes déçus.

 

Premièrement, Il est possible d'aimer très fort mais d'aimer mal et c'est ici que la définition du vrai amour prend tout son sens.

 

Pour que l'amour soit beau et enviable, il faut d'abord qu'il y ait du respect entre les deux. Et le respect se voit, se ressent par la capacité à accepter que l'autre soit différent.

 

Pour que l'amour soit beau et enviable, il faut d'abord qu'il y ait de la confiance entre les deux. Et la confiance se voit, se ressent par la capacité à encourager l'autre à s'épanouir et à évoluer.

 

Pour que l'amour soit beau et enviable, il faut d'abord qu'il y ait de la complicité entre les deux. Et la complicité se voit et se ressent par la capacité à respecter et à faire confiance à l'autre.

 

Il n'y a pas d'amour parfait, mais ces conditions aident à rendre l'amour plus beau et enviable.

 

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square