Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com

30/07/2019

Please reload

Articles récents

« Je n'ai pas le temps... d'être heureux »

 

Le manque de temps : prétexte numéro un pour se déculpabiliser et ne jamais faire ce qui compte le plus pour nous.

 

Oui, oui, il est vrai que nous sommes continuellement à la course, à essayer de tout faire ce qu'il y a à faire et qui, selon nous, est indispensable ou, à tout le moins, incontournable. 

 

Pourtant, il y a aussi quelque chose qui cloche ici...  Quand on y réfléchit un tant soit peu, nous avons tous le même nombre d'heures alloué dans une journée alors pourquoi certaines personnes autour de nous arrivent à accomplir des tonnes de choses - en plus des tâches journalières obligatoires - alors que, nous, nous survivons à peine à une routine des plus « normales »?  Mystère, n'est-ce pas?

 

NOTRE FAÇON D'ENVISAGER LE TEMPS

 

Serait-ce notre façon de voir le temps qui a besoin d'être révisée?  Et si nous partions du fait que nous en avons suffisamment plutôt que nous sommes continuellement en manque?  Qu'est-ce que cela pourrait apporter de différent dans notre vie?

 

Rappelons-nous qu'un esprit stressé ne verra que du stress dans sa vie alors qu'un esprit zen arrivera à vivre chaque minute en étant conscient de ce qu'il fait et de pourquoi il le fait.  Ainsi, tout a un sens et tout ce qui a un sens nous sécurise immanquablement.

 

CE QU'ON FAIT DE SON TEMPS EST UN CHOIX

 

En réalité, nous avons tous suffisamment de temps, mais ce que nous décidons d'en faire, voilà qui fait toute la différence.  

 

Peut-être étouffons-nous parce que nous réalisons à quel point nous sommes devenus des automates ou avons l'impression d'être littéralement emportés par le courant de la rivière au lieu de volontairement se laisser porter par celui-ci?  Si c'est le cas, c'est probablement parce qu'il manque, dans notre longue liste de tâches et de responsabilités, des activités qui nous font du bien.

 

De constamment être dans l'obligation de faire au lieu d'être dans la volonté d'être, voilà qui crée de l'érosion et finit par nous affecter profondément.  

 

Pour que nous arrivions à ressentir une certaine forme d'équilibre, nous devons ramener dans notre liste d'obligations des activités-récompenses.  Cela signifie le sport que nous aimons, le hobby que nous affectionnons, les personnes que nous apprécions, le projet auquel nous tenons...

 

De prendre le temps d'être heureux, c'est tout cela, mais aussi de mettre les efforts qu'il faut pour changer un comportement ou une mauvaise habitude.  C'est de s'engager à travailler sur soi pour améliorer nos relations avec les autres.  C'est d'ajouter à notre agenda tout ce qui contribuera à rendre notre quotidien plus lumineux en priorisant tout ce qui est susceptible d'apporter du bonheur à notre existence.

 

Si, aujourd'hui, nous ne trouvons pas important de prendre du temps pour être heureux, nous risquons de mourir sans n'avoir jamais vraiment été heureux.

Please reload

Suivez-moi
Please reload

Recherche
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square