Rechercher
  • jackiebhamilton

Être ou ne pas être... en amour


Je suis célibataire depuis un an et, ce matin, je réalise que ce désir d'être à nouveau dans une relation sérieuse fait de l'ombre au contentement que ma vie actuelle me procure. Je vous explique.


Pendant que je rêve de vivre une situation idéalisée, croyant que c'est ce qui manque à ma vie pour être totalement heureuse, je me coupe de tout ce qui fait qu'être célibataire est, finalement, un état incroyablement satisfaisant lorsqu'on l'apprécie et sait quoi en faire.


Ce qui m'a aidée à comprendre ceci est le fait que j'ai dernièrement fait la connaissance d'un "vrai" potentiel (une personne qui n'a pas peur de s'engager) et je me suis surprise à avoir envie de partir en courant au lieu de sauter à pieds joints dans cette "opportunité" que, pourtant, je demande à vivre depuis quelques mois.


L'idée de changer ma routine, de chambouler mes habitudes (qui sont bien souvent source de sécurité et de réconfort) m'a fait remettre en question ce besoin que j'ai d'être en couple.


Je réalise, aujourd'hui, que je m'accroche probablement à un rêve parfait qui, souvent, dans la réalité est tout autre. Comprenez-moi bien ici; je ne suis pas une "grinch" de l'amour; au contraire. Mais suis-je prête à délaisser le confort douillet d'une vie sans besoin de concessions, dépourvue d'argumentations, pour avoir un peu d'affection / d'attention romantique?


Au fond, je suis probablement comme la plupart des hommes, à valser entre le "je veux" et "je ne veux pas". Ça expliquerait pourquoi tous mes "passé proche" qui ont avorté m'ont, en fait, soulagée plutôt que déçue.


Ce qu'il y a, c'est que je ne peux malheureusement pas avancer sans tenir compte de mes expériences "traumatisantes" passées. De ce fait, je suis rendue plutôt méfiante et extrêmement exigeante. Je n'ai plus envie de marcher sur des oeufs, de me faire petite ou d'être réduite à une pale version de ce que je suis pour plaire ou satisfaire aux besoins et demandes d'une autre personne.


Je n'ai plus envie de devenir caméléon pour être aimée.


De ce fait, ce matin, je suis en grand questionnement : "Être ou ne pas être... en amour?"


J'ai besoin d'un peu plus de temps pour assimiler et digérer cette nouvelle prise de conscience.


366 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout