Rechercher
  • jackiebhamilton

Ce miracle auquel nous aspirons


Nous attendons le miracle. Nous attendons l’emploi parfait. Davantage d’argent. Nous attendons l’amour. Davantage d’amis. Nous attendons une meilleure santé. Davantage d’énergie et de motivation.


Nous attendons le miracle, mais nous sommes « le miracle » puisque c’est par le biais de nos pensées et de nos ressentis que nous fabriquons notre expérience.


Cela revient donc à dire que chacun d’entre nous avons la capacité de fabriquer ces fameux miracles auxquels nous aspirons.


Nous sommes tel un ordinateur et le programme qui s’exécute à chaque instant prend ses informations à partir de notre façon d’entrevoir la vie et de la gérer. Ainsi, ce que nous sommes en train de vivre est le miracle que nous avons commandé. Probablement qu’il ne nous satisfait pas, mais il est véritablement le résultat de pensées soutenues et intenses.


Le problème dont nous faisons tous face, de façon régulière ou à l’occasion, est que nous nageons en pleine inquiétude ou appréhension. Nous vivons dans la crainte de voir arriver cet événement, d’avoir à expérimenter cette souffrance ou à relever ce défi. L’inquiétude est donc le matériel à partir duquel les circonstances à venir seront fabriquées. C’est la matière première.


Et plus nous nous inquiétons, plus notre existence part dans tous les sens. Ici, la Vie répond simplement à notre demande : Elle nous apporte davantage de sources d’inquiétude (davantage de ce que nous vibrons avec intensité).


Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, mais peu importe ce qui se passe réellement dans le moment, nous devons toujours veiller à réaligner nos pensées vers ce que NOUS VOULONS vivre et non l’inverse. Même si cela semble ridicule ou impensable. Rappelons-nous l’ordinateur et son programme…


Ainsi, veillons à trouver des phrases pour nous rassurer au lieu d’entretenir des discours pour nourrir la situation problématique. Des phrases qui nous apporteront du réconfort, de l’espoir, du courage.

L’important, c’est de vibrer (penser et ressentir) positivement le plus souvent possible afin de court-circuiter ce qui est probablement déjà en route pour être fabriqué du fait que nous nous sommes laissé aller au découragement et à l’inquiétude.


Combien de temps cela demande-t-il pour renverser une situation éprouvante? Combien de pensées positives et quelle intensité devons-nous y mettre pour nous sortir de ces circonstances tristes ou frustrantes dans lesquelles nous nous trouvons présentement? Nul ne le sait car nous sommes tous des ordinateurs indépendants et chacun fonctionne différemment.


Toutefois, je peux vous affirmer que j’ai déjà vu et expérimenté des « miracles », c’est-à-dire des situations très sombres qui, soudainement, se sont transformées sous mes yeux en véritables bénédictions. C’est un sentiment de joie indescriptible.


Gardons en tête que tout s’arrange toujours parfaitement et ce sera là le miracle qui opérera en permanence dans notre vie.


221 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout