Rechercher
  • jackiebhamilton

Et si nous osions nous avouer les vraies affaires


La vérité fait peur et elle peut parfois faire très mal aussi.


Mais il y a de ces vérités dont nous sommes tout à fait conscients et que nous essayons, tant bien que mal, d'éviter ou de contourner.


Toutefois, le jour où nous osons aller à leur rencontre, nous constatons à quel point elles peuvent nous dégager de bien des maux et nous redonner la liberté que toutes nos craintes et nos peurs nous ont dérobée.


  • Rappelons-nous toutes ces fois où nous avons fait semblant d'être quelqu'un d'autre.

  • Toutes ces fois où nous avons nié nos faiblesses ou maladresses par pur ego.

  • Toutes ces fois où nous avons embelli ce qui était laid pour nous rendre plus intéressants.

  • Toutes ces fois où nous avons encouragé ce qui était condamnable.

  • Toutes ces fois où nous avons manqué de respect, envers nous-mêmes et envers les autres.

  • Tout ces fois où nous avons choisi de trahir parce que c'était le chemin le plus court pour être acceptés et aimés.


Rappelons-nous toutes ces fois où nous avons chaussé des souliers qui ne nous allaient pas, mais nous l'avons fait parce que nous manquions de courage et, surtout, parce que nous doutions de notre valeur.


Derrière cette belle façade que nous projetons quotidiennement, se trouve probablement un homme ou une femme qui, pour survivre, a appris à être flexible comme le roseau, mais qui, en dedans, demeure aussi fragile qu'une brindille de paille.


Et si nous osions nous avouer les vraies affaires en commençant tout d'abord par voir et reconnaître tout ce à quoi nous nous accrochons par dépit! Parce que nous pensons que nous n'avons pas le choix...


D'abord, est-ce une vraie vérité que de dire que nous n'avons pas le choix? Et si nous remettions ceci en question pour voir...


Il est plus facile d'entreprendre un travail sur soi et de progresser lorsqu'on sait exactement qui l'on est. Et pour y arriver, il faut arrêter de se raconter des histoires. Il faut, tout simplement, s'avouer les vraies affaires.


De le faire, croyez-moi, c'est comme mettre le pied sur la première marche d'un podium où tout le monde a droit à la première place.

142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout