Rechercher
  • jackiebhamilton

Homme, sweet homme


J'ai la chance (si on peut dire) de compter parmi mes amies des personnes qui, comme moi présentement, sont encore (toujours) (à nouveau) célibataires. Et vous savez ce que ça fait des femmes célibataires ensemble? Ça jase!


Je disais donc dernièrement à l'une d'entre elles à quel point ma plus grande désolation du fait de ne pas être en relation amoureuse avec un homme était que j'avais TANT d'amour à donner et PERSONNE pour le recevoir. Elle abondait dans le même sens.


Malheureusement, je suis consciente que l'avènement des sites de rencontre comme Tinder, par exemple, fait en sorte que nous entrons dans une ère où il sera de plus en plus difficile de connecter véritablement avec quelqu'un, et ce, pas juste sexuellement.


En fait, nous sommes en train de vivre un changement de paradigme : De plus en plus d'hommes (et de femmes aussi, j'imagine) désirent / exigent de conserver leur liberté, tout en profitant néanmoins des avantages du fait d'être en couple (sorties, échanges d'affection et galipettes, etc.). Et c'est souvent "non négociable". C'est pourquoi plusieurs acceptent de se plier à ces conditions en espérant quand même arriver à devenir assez importants pour l'autre pour que celui-ci ou celle-ci révise son non-désir d'engagement.


C'est un peu pitoyable quand on y pense; mais c'est le portrait de ce qui se passe dans le moment. Il faut dire que le fait que nous ayons désormais accès à un très large éventail de candidats... donne la fausse impression qu'on risque de passer à côté d'une personne vraiment spéciale si on s'engage trop vite avec celui ou celle qui, dans le moment, nous plaît vraiment.


Si ce pattern de relations superficielles existe, c'est en grande partie parce que nous sommes de plus en plus nombreux à capituler et à accepter de nous y plier, et ce, même si cela va souvent à l'encontre de nos valeurs.


Personnellement, je ne crois pas que cela puisse me satisfaire un jour : D'accepter de divertir quelqu'un quand ça fait son affaire et, surtout, de rester anonyme ou ne jamais être reconnue publiquement comme étant la partenaire romantique de cette personne.


Vous allez me dire que ça fait probablement parfois l'affaire des deux parties... Moi, je pense qu'il y en aura toujours une des deux qui voudra plus et qui acceptera de se contenter des miettes qu'on lui offre de peur d'être remplacée illico.


Ceci dit, j'ose espérer un retour prochain du balancier car je pense sincèrement que tout ce qui est vécu en surface et dans la superficialité ne peut que combler à moitié le vide qui nous habite. On aura beau multiplier les rencontres, reste qu'il suffit d'une seule - la bonne - pour bonifier tout cet amour que nous avons à donner.


Alors, girls, homme sweet homme. Je nous le souhaite. Sincèrement.





216 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout