Rechercher
  • jackiebhamilton

Il faut parfois simplement laisser aller


Si nous avons parfois l'impression que la vie est une perpétuelle succession de batailles - petites et grandes - qu'est-ce qui nous empêche, à partir de maintenant, de brandir le drapeau blanc à chaque fois qu'il est possible de le faire, de sorte de ne plus dépenser notre énergie à essayer de régler ou contrôler ce qui n'en vaut pas la peine?


Je sais que nous en avons souvent beaucoup trop sur les épaules, mais je pense aussi que nous demandons volontairement (ou inconsciemment) à nous impliquer dans toutes sortes de situations et d'histoires qui ne nous concernent pas vraiment ou, du moins, qui ne nécessitent pas réellement notre participation et notre implication.


C'est pourquoi il est peut-être temps de reconnaître qu'un petit laisser-aller au niveau de nos interventions ne ferait pas de tort.

  • Se tenir en retrait au lieu d'aller au front.

  • Rester silencieux au lieu d'argumenter.

  • Écouter au lieu de parler.

  • Accueillir l'inconfort au lieu d'utiliser le jugement pour nous rassurer ou nous déculpabiliser.

Constater tout simplement ce qui se trouve là... sans vouloir sauver, sans vouloir punir. Est-ce possible?


Devenir le spectateur de cette pièce de théâtre qu'est notre vie et dans laquelle nous pouvons aussi, de temps en temps, participer en tant que figurant, en tant que rôle muet.


La question ultime est : Avons-nous TOUJOURS besoin de répondre à tous les stimuli que la vie met sur notre route?


Et si nous ne faisions que constater ce qui se passe sans ne rien entreprendre d'autre que de savourer le bien-être qui s'installe en nous lorsque nous CHOISISSONS de ne pas réagir. Lorsque nous CHOISISSONS de ne pas intervenir.



246 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout