Rechercher
  • jackiebhamilton

L'amour en 2022


Débutons ce billet par un long soupir. Un soupir qui, selon l'histoire de chacun dans le moment, exprimera soit de l'espoir, de la satisfaction, du regret ou du soulagement. Car c'est un peu tout cela, l'amour, quand on y pense.


Ça embellit parfois notre vie, mais ça peut aussi rendre celle-ci vraiment misérable. Et le pire, c'est qu'on peut difficilement s'en passer. On en redemande encore et encore.


Tout cela parce que l'amour romantique, c'est un besoin viscéral. Nous sommes constamment à la recherche de cette "moitié".


Il est d'ailleurs intéressant d'analyser cette expression qui prétend que, sans un partenaire amoureux dans notre vie, nous avons l'impression d'être incomplets.


Que l'on désire être dans relation sérieuse ou occasionnelle, je crois que, oui, nous sommes tous habités par cette envie irrésistible de tomber en amour... pour de bon et pour de vrai.


Toutefois, pour y arriver, nous avons d'abord besoin de réaliser certaines choses et je vous invite à en prendre conscience si vous désirez attirer l'amour dans votre vie en 2022.


Il est plus difficile d'être heureux en amour ou de trouver l'amour tout court :


  • Si nous avons eu une enfance difficile et en portons encore les blessures profondes.

  • Si nous sommes en conflit avec nos parents ou nous leur en voulons toujours. Qu'ils soient vivants ou décédés.

  • Si nous avons vécu une relation fusionnelle avec un parent car, toute notre vie, nous rechercherons cette incroyable complicité, cet amour inconditionnel qui n'existe que dans les films.

  • Si nous ne nous aimons pas réellement ou si nous nous aimons trop (qui revient à dire que nous ne nous aimons pas, mais voulons faire croire l'inverse).

  • Si nos dernières expériences ont été traumatisantes.

Nous cochons souvent plusieurs items de cette liste. Nous avons eu une enfance difficile qui a conduit à une faible estime et nous n'avons pas pardonné à nos parents.


Ainsi, nous sommes donc inconsciemment en mode de règlement de compte (avec nos partenaires, mais également avec nos collègues de travail et patrons). Et, étrangement, la vie met justement sur notre route les individus qui personnifieront tout ce que nous détestons chez nos parents ou qui nous a marqué ou blessé au cours de notre enfance : froideur, indifférence, mépris, trahison, violence, dépendance, tromperie, etc.


En réalité, aussi perturbant que cela puisse sembler, tant et aussi longtemps que nous ne guérirons pas ces blessures que nous portons en nous - et qui sont littéralement comme des aimants - nous serons amenés à revivre les mêmes scénarios et cela se reproduira même avec nos propres enfants. Nous verrons, dans le comportement de nos ados, la répétition de tout ce qui nous a fait souffrir.


COMMENT S'EN SORTIR


Le chemin qui mène à la rédemption n'est pas facile ni si évident à trouver, mais il passe assurément par une remise en question de ce que nous sommes dans le moment, avec ce bagage que nous transportons depuis notre enfance.


Nous pouvons continuer à avancer en aveugle en pensant que tout finit toujours par s'arranger tout seul, mais je suis certaine que nous avons déjà réalisé à quel point nous sommes enlisés dans un pattern qui nous tient prisonniers.


Étant donné que l'amour romantique nous ramène constamment à nos premiers contacts humains, soit nos parents, d'améliorer nos relations avec ces derniers est un passage obligé. Nous ne le faisons pas nécessairement pour eux, mais pour nous. Pour nous libérer de toutes ces perceptions et sentiments que nous éprouvons du fait que nous avons probablement vécu de l'injustice, du rejet ou de l'abandon. Parfois, d'en savoir davantage sur leur propre histoire, leur propre cheminement, nous aidera à mieux comprendre pourquoi ils ont agi comme ils ont agi et cela aidera immanquablement à mieux les accueillir dans leurs imperfections.

Les douleurs qu'ils nous ont fait subir resteront probablement toujours là, mais il est légitime de penser que d'en comprendre la motivation ou le sens aidera à nous en détacher, à permettre de prendre la distance nécessaire pour ne plus nous sentir contrôlés par celles-ci. C'est un beau projet que celui de faire du ménage dans nos sentiments afin de permettre de faire de la place à cette personne spéciale que nous attendons. Toutefois, notre première motivation se doit, d'abord et avant tout, d'être bien en solo.


Ainsi, nous ne risquons pas de tomber dans la dépendance et serons mieux à même d'apprécier chacune de nos relations pour ce qu'elles sont, et ce, peu importe le temps qu'elles dureront.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout