Rechercher
  • jackiebhamilton

Peut-on trouver du bien à se faire du mal



Je pensais dernièrement à toutes ces façons que l'être humain trouve pour se faire du bien, tout en se faisant du mal à la fois. Les exemples sont innombrables. On a simplement à penser aux fameuses dépendances qui, au départ, visent à aider à se sentir mieux.


Une petite coupe de vin ou une bière après le travail pour se récompenser pour sa journée. Un petite cigarette pour se détendre. Un petit achat en ligne pour se remonter le moral. Mais il y a plus, croyez-moi. Une petite infidélité parce qu'on se sent négligé par l'être aimé. Un petit mensonge pour obtenir une faveur, une petite magouille pour arrondir sa fin de mois et ainsi de suite.


Quand on y pense sincèrement, toutes ces habitudes ou attitudes qui visent à rendre notre vie meilleure finissent souvent par la rendre, finalement, plus misérable.


Ce qu'il y a, c'est que nous sommes trop dans le besoin de nous sentir bien « instantanément » et pas assez dans le besoin de construire un bien-être qui sera de longue durée. Du coup, nous tombons dans les plaisirs superficiels et immédiats qui, répétés trop souvent et avec trop d'intensité, nous prennent carrément en otage et nous privent de notre liberté.


Je nous invite tous à nous poser la question, à savoir si nous ne sommes pas présentement coincés dans cette quête de nous sentir bien en nous faisant du mal.


En passant, les situations toxiques qu'on n'arrive jamais à quitter font aussi partie de ces choix que nous faisons en pensant qu'ils sont bons pour nous (forcément) alors qu'ils sont totalement mauvais.

Découvrez mon programme pour reconditionner son esprit! Bénéficiez d'un programme gratuit pour votre partenaire, votre ami ou un de membre de votre famille si vous vous inscrivez avant le 8 octobre 2020. À deux, c'est bien mieux!





176 vues

Jackie B. Hamilton, auteure
Québec, Canada

 

info@jackiebhamilton.com

© 2017 par Jackie B. Hamilton, créé avec Wix.com