Rechercher
  • jackiebhamilton

Que justice soit faite


Si nous avons été blessés ou lésés de façon consciente et volontaire dans notre vie, nous avons probablement cette envie que justice soit faite.


À ce jour, nous n’avons probablement pas encore compris ou admis les motivations, l’objectif, les raisons qui ont amené cette personne ou ce groupe à nous faire du mal et nous voulons que ceux-ci expérimentent dans leur propre corps et dans leur propre âme ce que nous avons pu éprouver.


Ce que cela signifie, c’est tout simplement que nous n’avons pas pardonné. Et c’est également que l’histoire dont nous nous sommes probablement retirés complètement physiquement tourne encore en boucle en arrière-plan.


Nous continuons à y jouer un rôle passif et muet puisqu’à l’intérieur de nous, rien n’a changé. Il y a toujours ce désir de vengeance, cette envie que l’autre puisse un jour payer pour la douleur qu’il a occasionnée.


Bien souvent, nous souhaitons que cette personne vive exactement ce qu’elle nous a fait vivre. Il nous semble qu’ainsi la leçon serait complète. Complète et parfaite.


Mais il ne nous vient pas à l’idée que ça n’est probablement pas dans les plans terrestres de cet homme ou de cette femme de se retrouver dans les souliers de la victime. En fait, cet individu est plutôt venu expérimenter le rôle du bourreau, du persécuteur et c’est précisément sa propre culpabilité qui va finir, un jour, par faire en sorte que justice soit rendue.


Toutefois, tant qu’il ne reconnaît pas intérieurement ses fautes, il est en quelque sorte protégé par un bouclier. Un bouclier qui va immanquablement finir par tomber car les boucliers tombent toujours.


Ainsi, nous n’avons pas besoin de continuer à le haïr ou à le mépriser car, probablement, qu’il ou qu’elle le fait déjà en silence, en retrait des regards.


On ne peut pas imposer à quelqu’un de cheminer, d’évoluer. Il faut que cela se fasse naturellement et au moment propice pour cette personne. Autrement, ça ne donnera pas le résultat escompté.


Ainsi, prions pour que tous ceux qui nous ont volontairement fait du mal dans notre vie se retrouvent devant cette croisée des chemins où ils décideront d’emprunter la voie du repentir.


Entre-temps, détachons-nous de l’histoire puisqu’à la limite, c’est le fait que nous nous y accrochons qui empêche l’autre de réaliser ce qu’il a fait. Nos sentiments créent le brouillard qui empêche à la clarté d’arriver jusqu’à cette personne. 🙏


 

Découvrez mon programme d'accompagnement pour reconditionner son esprit!

112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout